Peut-on forcer quelqu’un à aimer LA FRANCE?

17 Juin

« Peut-on forcer quelqu’un à aimer LA FRANCE » ; article écrit le 8 février.

Aujourd’hui se termine un des débats les plus affligeants et les plus honteux qu’il nous ait été donné d’observer, depuis des décennies. Trois mois interminables, à rougir de honte à chaque ouverture de journal, à être raillé par la presse étrangère et à tourner en rond sur un sujet aussi absurde que surréaliste.

Le 25 octobre 2009, Eric Besson lançait ce fameux débat qui allait déclencher les passions : « Réaffirmer les valeurs de l’identité nationale et la fierté d’être français ». Chacun y est allé de sa petite réflexion, dans la presse, dans les conversations quotidiennes et même dans des conférences organisées un peu partout en France.

L’identité nationale? Qu’est’ce que cela veut dire, aujourd’hui? La question vaut la peine d’y passer quelques instants.
La France possède certainement un héritage et une histoire qui est au fondement même de toutes nos institutions. L’influence judéo-chrétienne, les lumières, la révolution, la déclaration des droits de l’homme tout autant que la mémoire des poilus, Vichy, le massacre des juifs et le soulèvement étudiant de mai 68 font partie intégrante de notre culture et oui, il est possible pour celui qui le souhaite, de se construire une identité nationale autour de ces grands moments de l’histoire, aussi positifs que négatifs.

Certes.

Cependant, quand nous observons notre propre gouvernement lancer le débat, cela nous fait froid dans le dos. Pour une première raison extrêmement simple: Le débat n’a pas tourné à une discussion sur l’identité nationale, mais sur la question d’ « aimer la France », et surtout sur celle de la place des musulmans. J’aimerais m’arrêter là-dessus;

Le 14 décembre, Nadine Morano donnait sa définition du « bon » musulman : « Ce que je veux, c’est qu’il aime la France, qu’il travaille, qu’il ne parle pas verlan et qu’il ne mette pas sa casquette àl’envers ». Cette déclaration s’inscrit dans un véritable ouragan de déclarations racistes de diverses personnalités de la majorité (cité dans le journal du dimanche d’hier) : « Il est temps qu’on réagisse parce qu’on va se faire bouffer. Y’en a déja dix millions…dix millions que l’on paye à rien foutre. » (André Valentin, maire UMP) ; «  »Le jour ou il y aura autant de minarets que de cathédrales en France , ça ne sera plus la France » (Nora Berra, secrétaire d’état) ; « Nous nous réjouissons que les musulmans soient heureux, sauf quand après ils déferlent à 15 000 ou 20 000 sur la Canebière. Il n’y a que le drapeau algérien et pas le drapeau français, et cela ne nous plaît pas » (Jean-Claude Gaudin, maire de MARSEILLE, à propos de la victoire de l’équipe de foot d’Algérie face à celle d’Egypte).

Outre l’extrême racisme de ces propos, j’aimerais retenir votre attention sur le sens même du débat : « Aimer la France » est un concept très curieux. Depuis quand habiter un pays signifie forcément l’aimer? Pourquoi « doit-on » aimer la France? Pourquoi doit-on accepter qu’on oblige nos pauvres gosses à chanter La Marseillaise à l’école, en leur mettant dans la poche un « livret citoyen » dés le CE2, idées lancées par messieurs Besson et Sarkozy?

Ce sont des conceptions complètement archaïques, digne de la quatrième république. La France du XXIe siècle a des milliards de facettes. Les immigrés représentent une part essentielle de notre population et ont grandement contribué à notre richesse actuelle ; Notre culture est inifinie grâce à notre ouverture passée, révolue maintenant. La France est un pays laïque depuis 105 ans alors POURQUOI persistez-vous à stigmatiser les musulmans comme vous le faîtes si ardemment?

Et bien , Monsieur Besson, vous avez gagné : J’ai HONTE d’être français. J’ai honte quand je vois ces neuf réfugiés politiques afghans qu’on vient de renvoyer dans leur pays. J’ai honte quand je vois Nadine Morano et tous ces zouaves de droite et de gauche piétiner ma fierté d’être dans le pays dit des « droits de l’homme » (regardez donc Mme Morano humilier un immigré sénégalais dans la ruehttp://www.dailymotion.com/video/x1yrkf_nadine-morano-ou-la-droite-d%E9comple ) ; et d’ailleurs en parlant de droits de l’homme, j’ai honte d’entendre que vous vous opposez si farouchement à l’entrée de la Turquie dans l’U.E, alors que la France est le PREMIER pays de l’Union à les bafouer, selon nombre de spécialistes?

Alors, non, personne ne pourra obliger personne à aimer la France que vous défendez. Ce débat nauséabond a fini par ramener à nos narines un fameux slogan de la dernière présidentielle : « La France, tu l’aimes ou tu la quittes ». Mais qui dois la quitter, cette France? Ce musulman qui a le tort de ne pas aimer la France, ou vous, Eric Besson qui, selon les dernières estimations êtes haï par sept français sur dix?

(08/02/2010)

Publicités

Une Réponse to “Peut-on forcer quelqu’un à aimer LA FRANCE?”

  1. Tabasco juin 22, 2010 à 14:57 #

    « J’observe que trois mois après son lancement, ce débat continue à susciter l’engouement des Français. Dans le même temps, l’attention médiatique s’est focalisée sur quelques dérapages ultra minoritaires, sur l’impact d’évènements extérieurs (votation suisse sur les minarets, troubles à l’issue du match de football Algérie/Egypte,…), et sur le risque, non avéré à ce jour, d’interférence avec les échéances électorales. Mais je ne pense pas que ces caricatures mensongères pourront durablement résister à la vérité. Ce débat apparaîtra progressivement tel qu’il est : un facteur de rassemblement et non de division. Une
    réflexion sur le lien national, permettant de le raffermir et non de le distendre.  »

    5 février 2010, Eric Besson.

    La langue de bois a toujours existé, et existera toujours. Comment faire passer un débat inutile pour une conviction personnelle de rassemblement, comment faire passer des dérapages scandaleux pour de simples incidents ou faits divers? Voilà tout l’art d’Eric Besson. Seulement l’art pour convaincre doit être convaincante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :