Et si « Mama’s Boyfriend » était la meilleure chanson de Kanye West?

17 Juin

Tremblement de terre à LA. Kanye West est au-delà de ce qu’on peut appeler furieux. Mama’s Boyfriend, sa chanson chérie, qu’il concevait tranquillement depuis longtemps, a fuité et s’est répandue partout sur le net, telle une trainée de poudre.

On connaissait depuis longtemps l’obsession un peu émouvante, très ridicule, du producteur pour sa maman. De l’album-hommage 808s And Heartbreak à ses larmes sur scène, Kanye West a toujours déversé son amour et sa tristesse au monde entier. Mama’s Boyfriend a probablement été composée et enregistrée durant les sessions de « My Beautiful Dark Twisted Fantasy » ; lui affirme qu’il en a chanté une version a capella dans un studio et que cela a été volé. « It took me 32 years of my life to write it. It means a lot to me. »

Tout cela ne sont que des paroles qui s’agitent, se relaient sur le net, dans les tabloïds ; personne ne peut vraiment différencier la rumeur de la citation, le mensonge de la vérité. La seule vérité, c’est cette chanson qui est apparue, telle qu’elle est.

Je vais vous dire mon opinion : je pense que c’est la meilleure chanson de Kanye West. Après avoir écouté tous ses albums, entre son premier album prometteur, ses égarements au vocoder, ou sa folie mégalomaniaque d’aligner le plus d’invités prestigieux dans une chanson au mépris du résultat final comme dans son dernier album, je n’ai jamais vraiment été gaga de Ye, tout en adorant quelques morceaux (School Spirit, une version live de Stronger, I Wonder…). Mais je trouve que cette chanson est merveilleuse.

Le sample, est une réminiscence pop et funk de ses meilleures productions. Une belle voix soul, un piano appuyé par des saxophones funk, soit le riff parfait pour une chanson de rap. Surtout quand c’est appuyé par un tel beat, d’une légère et entrainante simplicité. Son flow irradie de fluidité dans cet univers musical idyllique, et on comprend à son ton pourquoi cette chanson lui tient à coeur : son prononcé est rageur et posé en même temps, sensuel mais percutant, commercial mais profond. When i became my mama’s boyfriend, prononce t-il mystérieusement.

Cette excellence ne sort pas de nulle part ; Kanye West a simplement concentré ses plus belles qualités dans une seule chanson, sans fioritures, sans feats inutiles. En attendant, notre ami, désespéré par cette version, est à l’heure ou je vous écris, en train de dépenser des millions pour chercher le coupable de la fuite, et l’assassiner juridiquement.

À l’instar de la communauté musulmane qui s’est cotisée sur internet pour payer un avocat au mec qui avait balancé ses pompes sur Bush, je participerais volontiers à une cotisation qui viserai à payer un bon avocat au bienfaiteur de l’humanité qui nous a permis d’écouter cette version de Mama’s Boyfriend.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :